Les Citroën domptent la Nordschleife

thumb.php
28 avril 2015 | TESTS NÜRBURGRING (28/04/2015)

Deux semaines avant la manche allemande du FIA WTCC, les concurrents disposaient d’une journée d’essais collectifs pour prendre la mesure du Nürburgring et de sa mythique Nordschleife. Le meilleur chrono a été réalisé par José María López, seul pilote à descendre sous la barre des 8’40’’. L’Argentin devance Sébastien Loeb et Ma Qing Hua.

Parmi les enseignements de cette séance d’essais, l’équipe Citroën Racing a pu vérifier le caractère imprévisible de la météo dans le massif de l’Eifel ! Lundi, une pluie glaciale et un brouillard version « purée de pois » noyaient le circuit dans une ambiance hivernale. Mais ce matin, un grand ciel bleu illuminait la pitlane à l’heure de l’ouverture de la piste.

Au volant des Citroën C-Elysée WTCC, Sébastien Loeb, Ma Qing Hua, José María López et Yvan Muller entamaient aussitôt leur programme de travail. L’objectif défini par les ingénieurs était simple : boucler un maximum de tours, afin que les pilotes puissent prendre confiance sur la Nordschleife. Par séries de trois boucles – la distance des courses qui de disputeront sur le Nürburgring le 16 mai – les kilomètres s’accumulaient rapidement.

Le seul contretemps concernait Ma Qing Hua, qui cassait une suspension en touchant un rail de sécurité à mi-journée. Cela n’empêchait pas le Chinois d’afficher un très haut niveau de performance, ponctué par le troisième chrono du jour.

En haut des moniteurs de chronométrage d’un bout à l’autre de la séance, José María López était le seul pilote à passer sous la barre des 8’40’’. En fin d’après-midi, le Champion du Monde en titre établissait la performance de référence, avec un tour en 8’38’’027. Pour 2’’5, Pechito devançait Sébastien Loeb, lui aussi à la pointe du combat tout au long de la séance.

L’équipe Citroën Total prend maintenant la direction du Hungaroring, où se déroulera le troisième meeting du FIA WTCC à la fin de la semaine.
ILS ONT DIT

José María López (1er – 8’38’’027) : « Il s’agissait de notre premier roulage avec la Citroën C-Elysée WTCC sur la Nordschleife, et j’ai apprécié chaque tour de circuit ! Maintenant je réalise un peu mieux pourquoi tous les passionnés parlent de cet endroit comme d’une légende. Nous avons bien travaillé pour trouver les bons réglages et je suis maintenant impatient de revenir pour les courses. Je suis vraiment heureux d’avoir signé ce chrono, c’est bon pour ma confiance. »

Sébastien Loeb (2e – 8’40’’517) : « C’est une journée positive, nous avons bien optimisé notre programme pour boucler un maximum de tours. C’était important de beaucoup rouler sur ce circuit très spécifique, qui ne laisse aucun droit à l’erreur. La piste est étroite et les rails ne sont pas très loin. Les sensations sont incomparables avec celles procurées par les autres circuits. Je n’ai jamais rien vu d’aussi difficile, même au Mans ! »

Ma Qing Hua (3e – 8’41’’489) : « Je crois que tous les pilotes devraient venir rouler un jour ici ! C’était une bonne opportunité de pouvoir faire une journée d’essais avant la course. La piste est impressionnante, c’est un challenge permanent avec le grip qui change d’un virage à l’autre. C’était assez difficile ce matin, car il subsistait des plaques d’humidité. Puis nous avons progressé au fil des runs. Nous avons perdu un peu de temps après ma touchette, certainement causée par une crevaison, mais nous avons repris notre marche en avant pour finir sur un bon chrono. »

Yvan Muller (5e – 8’49’’165) : « C’était assez compliqué pour moi. J’étais un peu derrière mes équipiers tout au long de la journée. J’ai un peu réduit l’écart, mais cela reste important à mes yeux. Dans le même temps, je n’ai pas pris de gros risques. Nous allons travailler avec les ingénieurs pour essayer de faire mieux dans deux semaines. »